Paris Mantes 2015 (Marche de 54 km)

Il me tardait de faire la nouvelle version du Paris Mantes. A l’instar de mes compagnons de route, Gaël et Eric, nous en étions resté sur l’année du départ à Saint Nom la Bretèche. il y avait eu cette année là une bonne soupe offerte par des supporters bien matinaux.
Oui mais ça, c’était avant!
Aujourd’hui le Paris Mantes part de Versailles et il faut être bien malin pour éviter les bouchons au sortir de la ville et ce, jusqu’à Rocquencourt.
L’arrivée dans la forêt de Marly permet à chacun de mieux s’exprimer et de se lancer pour une très longue aventure.
Je pars vite. Peut être un peu trop vite. Toujours est il que Gaël me rattrape au premier ravito.
Ni une ni deux, je t’embrouille, il me snobe et Robocop, comme l’appelle si bien Stéphane se met en cadence ne me laissant pas une seconde pour boire mon chocolat chaud.
Armando se trouva vite fort dépourvu lorsque le chocolat il eut tout bu et le gobelet dans les mains lui colla.
Je demandai alors au TGV à Lunettes des nouvelles d’Eric soit disant largué dès la sortie du château versaillais.
 » Pas de nouvelles depuis un moment  » me rétorque-t-il avant d’allonger le pas m’obligeant à doubler le mien au prix d’un effort surhumain.
Je collais péniblement au train jusqu’à la descente de Maule lorsque le Geai moqueur nous doubla en chantonnant la première phrase d’une chanson de Black M.
L’oiseau dont l’augure n’envisageait rien de particulier mis le doute sur notre avancée.
Mais celui ci n’envahit visiblement pas, la machine infernale dans la côte nous emmenant à Andelu.
Épris d’un sursaut d’orgueil je revins avec perte et fracas sur les traces de nos deux compères. Mais c’était sans compter sur nos amies les ampoules. Bien éclairées d’arriver à ce moment de la randonnée.
Car ce furent pour moi les 20 derniers km les plus horribles qu’on puisse connaitre. Je laisse filer Black M et son bout-en-train pour finir mes 54 km en 8h 10.
Gaël terminera quant à lui le périple en 7h35 suivi un quart d’heure plus tard par un Eric enchanté.
Stéphane quant à lui finira ses 39 km 6h40.
Pour ceux qui ont fait le 22 km, c’est à dire, José et son fils, les époux Mac Donald, Rui et sa fille, je pense sans me tromper q’ils ont bouclé l’aventura en, au moins 4h15.
Mais quelle randonnée quand même!!

Armando

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s